La route n’est pas sans danger, il convient donc de contracter une assurance pour protéger les autres, mais aussi vous protéger en cas d’accident. Celle-ci est d’ailleurs obligatoire dans le Code de la route, tous motards et automobilistes doivent contracter une assurance ne serait ce qu’au tiers pour pouvoir circuler sur la voie publique en toute quiétude et faire jouer le titre de leur responsabilité civile en cas de dommage. Mais choisir une assurance n’est pas une mince affaire au vu du nombre de prestataires sur le marché. Au-delà du prix, il convient de bien regarder les petites lignes du contrat et de détailler avec précision votre couverture en cas de pépin. Vous serez mieux couvert,  en optant pour une assurance tous risques qui vous protège des dommages sur votre véhicule.

Une fois votre assurance souscrite, vous voilà généralement engagée pour une période d’un an qui se renouvèlera de façon tacite si vous ne faites pas opposition à son renouvellement. Vous pouvez au cours de votre période d”engagement être tenté de contacter une nouvelle assurance vous proposant une offre plus alléchante ou pour diverses raisons souhaitées mettre fin à votre contrat d’assurance. Autant l’engagement et la souscription peuvent être faciles, autant la résiliation peut s’avérer une véritable épopée. Voyons ensemble la procédure facile pour résilier son assurance voiture ou moto grâce notamment aux dispositifs de la loi Hamon et Chatel. Notez que vous devrez respecter un préavis de 2 mois pour résilier votre assurance, il convient donc de s’y prendre en amont.

Un encadrement législatif pour faciliter la démarche de résiliation d’assurance

Suite à l’émergence de nombreuses plaintes de consommateurs, le gouvernement s’est penché sur un encadrement législatif pour faciliter les démarches de résiliation et d’engagement auprès de prestataires telles que les télécoms, l’assurance maison, l’assurance voiture, les abonnements aux salles de sport.

Ainsi sont nés les lois Hamon et Chatel imposant aux entreprises une transparence dans le renouvellement des engagements et facilitant les démarches de résiliation. Vous avez le choix de stopper votre contrat d’assurance voiture à la date de signature du contrat appelée date d’anniversaire ou dans votre première année d’engagement. Toutes compagnies d’assurances est aujourd’hui imposée d’envoyer à ses clients grâce à la loi Chatel une lettre de relance rappelant le renouvellement de l’assurance aux dites conditions souscrites dans les 3 mois à 15 jours avant la date de début de contrat. En cas de non-réception de cette lettre vous êtes en droit de résilier à tout moment votre assurance sans justificatif.

Vous pouvez grâce aux dispositifs de la loi Hamon, résilier sans aucun frais et aucun justificatif votre première année d’engagement, passer celle-v

Ci il vous faudra des motifs spécifiques pour pouvoir résilier celle-ci.

Pour résilier un contrat d’assurance, il est important de garder une trace écrite, ce pour quoi il est vivement recommandé d’envoyer en recommandé votre lettre de résiliation pour en cas de litige accusé de la réception.

Certaines clauses peuvent mettre fin à votre contrat avec votre assureur, tel que la vente du véhicule, l’augmentation des frais de contrat sans votre accord, ou encore le vol du véhicule.

Afin de vous faciliter les démarches administratives, nous vous conseillons de vous rendre sur le site https://resilier.pro/, vous y trouverez tous les détails sur la procédure de résiliation ainsi qu’un modèle de lettre de résiliation. Ce site est une véritable mine d’or, il fournit aux consommateurs les éléments essentiels pour résilier toute forme d’engagement et vous donne même parfois les adresses et mail pour l’envoi de votre lettre.

Vous l’aurez compris, il convient de bien suivre son contrat et sa période d’engagement pour éviter les mauvaises surprises.